Blog de Cyriac GBOGOU

Apprendre, Partager, Critiquer tout ce qu'il voit et entend…

La Côte d’Ivoire 50 ans après, quel bilan pouvons nous faire?

Posted by cyriacgbogou sur 28/07/2010

La Côte d’Ivoire 50 ans après, quel bilan pouvons nous faire?

Voici une question que se pose déjà les ivoiriens et certainement l’opinion internationale.

Alors concrètement que pouvons-nous dire de ce bilan. Croisant ou décroissant, positif ou négatif, mais là dessus, les avis sont partagés selon l’endroit où l’on se trouve.

La population ivoirienne dans son ensemble fera un bilan plutôt sombre car pour elle rien n’a bougé depuis le régime du premier président ivoirien feu Félix Houphouët-Boigny.

 » Toutes les réalisations que vous voyez là (boulevard VGE, les deux ponts, l’autoroute du nord, le port et la majorité des édifices qui font la fierté du pays) sont les fruits du père de la nation; les autres n’ont fait que construire dans leur localité ou ériger des monuments; pendant ce temps le peuple souffre et a faim » déclare une passante lors de notre micro trottoir.

Une autre personne de scander:  » Regarde moi un peu ces feux là (nous montrant ainsi du doigt les feux tricolores du grand carrefour de Marcory qui ne sont pas fonctionnels depuis un bon bout de temps), ils attendent qu’il y ait d’abord un accident grave avant de penser les réparer; on ne voyait pas cela au temps de Nanan Boigny deh ».

Un jeune quand à lui se plaint: « Avant quand tu avais tes diplômes, tu étais sur de travailler mais aujourd’hui malgré le poids de ceux-ci, tu chômes; il faut avoir des relations afin d’avoir un poste dans une société raison pour laquelle malgré mon niveau ingénieur, je me retrouve être un gérant de cabine ».

Alors la question que nous nous posons est la suivante: est-ce l’effet de la guerre ou une simple négligence de nos politiques?

Pendant que d’autres pays avec peu de matières premières et de ressources naturelles évoluent, notre cher pays régresse de jour en jour.

Puisse ce cinquantenaire tant attendu être le début d’une véritable prise de conscience et    non un moyen de s’enrichir davantage.

Puisse ce cinquantenaire apporter réconfort à la population et mise en place de bonnes conditions de vies.

Puisse ce cinquantenaire redorer le blason de notre tendre pays si bafouiller ces dernières années à l’échelle mondiale.

Vive le cinquantenaire! Vive les ivoiriens! Vive le Côte d’Ivoire!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :