Blog de Cyriac GBOGOU

Apprendre, Partager, Critiquer tout ce qu'il voit et entend…

ENSEIGNEMENT SUR LA BENEDICTION.

Posted by cyriacgbogou sur 29/04/2010

La véritable clé de la bénédiction

De nos jours, il est courant d’entendre parler de bénédiction.

Tout le monde veut être béni et jouir de toutes sortes de bénédictions.

Même dans nos différentes communautés, le terme bénédiction est l’un des mots les plus en vogue actuellement.

Lorsqu’une personne est nantie, elle devient du coup la plus importante et la plus considérée.

Force est de constatée que ce qui intéresse son entourage, c’est ce que cette personne a et non ce qu’elle-même est à savoir une créature de Dieu.

Alors le constat amer qui s’y dégage, c’est que tout le monde veut être béni en utilisant tous les moyens possible pour y arriver (ne dit on pas que la fin justifie les moyens).

Cet article ne plaira pas à tout le monde et cela n’est pas notre but car nous préférons plaire à notre Dieu qu’aux hommes mais à une certaine catégorie de personnes : celles qui sont prêtes à payer le prix. Nous le répétons les hommes et les femmes prêts à payer le prix et à faire des sacrifices.

L’erreur que plusieurs commettent aujourd’hui est de croire que la bénédiction est bon marché et que tout le monde y a droit. C’est archi-faux car l’obtention d’une bénédiction coûte toujours à celui qui la reçoit. Cessons de regarder la finalité et appliquons nous à suivre à la lettre les différentes étapes pour y arriver comme un patient qui suit avec foi la posologie remise par son médecin traitant.

Le véritable problème de notre siècle, c’est que nous sommes tous malades et nous le savons très bien mais nous ne voulons pas pour certain aller rencontrer notre médecin, d’autres par contre refusent catégoriquement de respecter simplement la posologie donnée par ce dernier et enfin d’autres quand à eux laissent les recommandations du médecin pour suivre celle de leur entourage ou leurs propres connaissances.

Avant de continuer nos propos, il serait intéressant que nous nous posions ces questions : « Quel sens donnons-nous à la bénédiction ? Pourquoi recherchons-nous la bénédiction ?»

Est-ce de l’argent, des voitures, des maisons, du travail, le mariage, des enfants, etc. Est-ce pour assouvir nos besoins ou pour satisfaire Dieu ? (Plus détaillé dans l’article « Satisfaire Dieu et non se satisfaire de Dieu » qui paraîtra très bientôt, priez pour nous).

Egoïstement, tout le monde répondra que c’est pour plaire à Dieu mais heureusement qu’Il connait les pensées et le cœur de chacun. Alors sois vrai avec toi-même car Dieu est Esprit et Vérité.

La Bible dit de Lui qu’Il sonde les cœurs et les reins (Jérémie 17 :10).

Prenons nos Ecritures ou nos Bibles dans le livre de Deutéronome 28 :1 et 8 qui dit : « Si tu obéis à la voix de l’Eternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui, l’Eternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre.

L’Eternel ordonnera à la bénédiction d’être avec toi dans tes greniers et dans toutes tes entreprises. Il te bénira dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne. »

Nous voyons par ce texte que la bénédiction de Dieu est belle et bien conditionnée. Tout ce que nous faisons actuellement, c’est de vouloir uniquement les différentes bénédictions énoncées sans vouloir suivre les recommandations données. Peut-on pratiquer un sport sans ligne de conduite ? Imaginez une compétition de football sans arbitre donc sans fautes à siffler et que le match soit sans règles. Ce sera de l’anarchie totale. Or Notre Dieu n’est pas anarchique mais un Dieu d’ordre et de justice.

Dieu nous bénira seulement si nous respectons scrupuleusement ses commandements (Deutéronome 11 :26-27). Alors cessons de nous voiler la face, il est temps de faire un examen personnel de notre vie et voir si nous sommes dans la vérité avec Dieu. Une personne qui est véridique et juste devant Dieu sera toujours bénie. La bénédiction dont il est question ici, n’est pas uniquement financière ou matérielle comme nous l’entendons partout mais bien plus. La vraie bénédiction, c’est d’être un avec le Père ; d’être connu de Lui ; d’avoir accès à Sa Présence ; de manger à Sa Table ; d’être enseigner par Lui et même de mourir pour sa cause à l’instar d’Abel, de Jean Baptiste et des disciples.

Cela, peu de personnes sont vraiment prêtes à le faire. Seules les entités prêtes à payer le prix le feront vraiment.

Si quelqu’un croyait trouver dans cet article un remède autre que celui mentionné plus haut, alors nous lui recommanderons néanmoins d’essayer celui-ci car c’est la pure vérité.

Nous ne voulons en aucun cas faire plaisir à une personne en lui affirmant vrai ce que nous savons faux.

La seule thérapie à suivre, c’est de marcher dans les voies de Dieu. Ne point s’en détourner mas d’y persévérer.

Certes cela n’est point facile mais avec Dieu le jeu en vaut toujours la chandelle.

La véritable bénédiction se trouve en Jésus (Proverbes 10 :22).

Et pour l’avoir, il faut simplement chercher et trouver Dieu.

Mais nous le soulignons encore une fois, cherché et trouver Dieu nécessite des sacrifices à faire de notre part.

Sommes-nous prêts à vraiment payer le prix ?

Pouvons-nous porter notre croix ?

Abraham, le père de la foi à payer le prix en n’hésitant pas à offrir son unique fils en sacrifice (Genèse 22 :1-18), David l’a fait en recherchant à demeurer dans la Présence de Dieu (Psaumes 27 :4), Salomon son fils l’a aussi fait en offrant un grand nombre d’holocaustes à Dieu (2 Chroniques 7 :4-5), Jean Baptiste l’a fait en s’abaissant et s’humiliant devant Jésus (Jean 3 :30-31), l’apôtre Paul l’a également fait en renonçant à sa position pour suivre et servir le Seigneur (Actes 26 :24-29), Jésus Lui-même a fait le plus grand des sacrifices en abandonnant son trône de gloire pour venir mourir sur la croix pour le salut de l’humanité. Des personnes qui ne le méritaient même pas.

Et nous, sommes nous prêts à nous offrir en sacrifice vivant ?

Par cet acte, Jésus meurt avec la malédiction pour ressusciter avec la bénédiction.

La plupart des personnes qui ont eu des richesses dans la Bible sont celles qui ont trouvé Dieu. Et la particularité de ces personnes, c’est que la richesse n’était pas leur premier but mais c’est Dieu même en personne qui leur a ajouté cela en bonus.

Jésus possède tout (Colossiens 2 :10).

Si nous voulons être bénis, nous n’avons qu’à chercher et trouver Dieu «Dieu est le rémunérateur de ceux qui le cherchent» (Hébreux 11:6)

Jésus Lui-même n’a-t-il pas dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. (Matthieu 6 :33) ».

Or nous, nous cherchons premièrement toutes choses et le royaume et la justice de Dieu ne vient qu’en seconde position.

Rétablissons l’ordre établit par Jésus  et revenons à Celui qui est la justice, la vérité et le bon chemin.

Une authentique rencontre avec Dieu produit toujours une transformation. Cette transformation rend différente notre vie qui est à notre sens la plus grande bénédiction.

Dites-nous, peut-on composer un numéro autre que celui de notre correspondant et penser le joindre ? Si même la technologie nous dicte ses règles pour nous permettre de communiquer ; combien à plus forte raison, ne devrions-nous pas respecter les lois de Notre Créateur afin de  jouir de ses promesses à notre égard. (Jérémie 29 :11)

Tout comme nous ne pouvons faire des omelettes sans casser des œufs, de même nous ne pouvons prétendre accéder à la bénédiction sans consentir de sacrifices.

Le seul sacrifice que Dieu nous demande, c’est de mettre en pratique ses commandements. (Josué 1 :7)

La véritable clé de la bénédiction est le Seigneur lui-même, pas quelqu’un d’autre ou quelque chose d’autre. Recherchons-le de tout notre cœur par une vie d’obéissance.

C’est uniquement à cette condition que Dieu ordonnera à la bénédiction de nous poursuivre et non par une autre voie. (Deutéronome 28 :8)

« Alors faisons de Dieu notre souci, sans penser à nos soucis et non pour qu’Il prenne également soin de nos soucis mais simplement parce que Notre Dieu le mérite ». » (Cyriac Gbogou).

Nous terminons cet article avec cette pensée : « Abraham, J’essaie de te faire comprendre quelque chose, quelque chose de très important. Je veux que tu M’écoutes et que tu comprennes. Abraham, tu as été fait à mon image, tu as été créé dans un seul but : Me servir et Me glorifier… Si tu ne vises pas cet objectif, ta vie se résumera à des quêtes creuses, égoïstes, humanistes… Plate ta vie entière et ton avenir entre mes mains. Puisque Je suis ton Créateur et ton Dieu, laisse-Moi accomplir mon plan parfait en toi. J’ai le désir ardent que tu deviennes un adorateur fidèle et radieux devant mon trône… En Me trouvant, Moi, ton Créateur, ton Rédempteur et ton Seigneur, tu trouves tout ce dont tu as besoin. Ton bonheur sera de Me Faire confiance et de M’obéir ; le mien sera de te bénir, de te guider et de te soutenir. (Commentaire sur l’alliance entre Dieu et Abraham en Genèse 17 par A. W. Tozer, Men who Met God, Camp Hill, PA, Christian Publications, 1986, p.23, 25)

Darby Bible (1859 / 1880),
« Ne soyez donc pas en souci pour le lendemain, car le lendemain sera en souci de lui-même: à chaque jour suffit sa peine ». Matthieu 6 :34

Cyriac & Denise GBOGOU

Une Réponse to “ENSEIGNEMENT SUR LA BENEDICTION.”

  1. dominus said

    salut frére cyriac je suis content de decouvrir ton site et je voudrais t’encourager dans ce que tu fais pour le seigneur,puisse t-il te benir toi et ta famille.frère dominique amani.blessed

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :